04-03-2018

Itinéraire du Tour de Suisse 2018

Après un contre-la-montre par équipes, le Tour de Suisse 2018 partira à l’assaut de cols mythiques, fera escale dans des stations de ski prestigieuses, traversera diverses régions de lacs, des vignobles ainsi que les vallons de l’Appenzell, et offrira même un petit air de Méditerranée – tout ce qu’il faut pour combler les amoureux du cyclisme.

Lors de l’édition 2018, le Tour de Suisse parcourra le pays dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et promet de grands moments de cyclisme dans toutes les régions linguistiques du pays..
Les 21 équipes s’élanceront le samedi 9 juin de Frauenfeld pour un contre-la-montre par équipes qui s’annonce spectaculaire. 
Cette année encore, le Tour de Suisse fera vibrer les spectateurs sur le bord de la route et devant leur écran de télévision avec des circuits plus courts qui auront lieu le premier et le dernier week-end. 
Les cyclistes amateurs pourront à nouveau se mesurer lors du très convoité Tour de Suisse Challenge. Cette célèbre course amateur sera disputée sur des parties du tracé original du Tour de Suisse à Frauenfeld et Bellinzone, les villes de départ et d’arrivée. L’inscription à l’une ou aux trois étapes du TdS Challenge 2018 est ouverte ici.
D’autres attractions telles que le TdS Kids World, la TdS Bike Expo et des animations culinaires garantiront une expérience cycliste inoubliable lors des deux week-ends de course.

 

Vendredi 8 juin 2018: présentation des équipes à Frauenfeld (TG)
Les organisateurs sont heureux de proposer une fête du cyclisme pour les grands et les petits lors du week-end de départ à Frauenfeld. Le vendredi, les 18 équipes de l’UCI WorldTour et les trois équipes bénéficiant d’une wild card seront présentées au public lors d’un spectacle passionnant.

Samedi 9 juin 2018, 1re étape: contre-la-montre par équipe à Frauenfeld (TG) [18 km, 190 m de dénivelé]
Le Tour de Suisse 2018 s’ouvrira par un contre-la-montre par équipes enflammé à Frauenfeld.
La boucle vallonnée autour du point de départ promet une course spectaculaire et exigeante pour les équipes de sept coureurs. «Cela faisait des années qu’il n’y avait plus eu de contre-la-montre par équipes. La bataille sera rude pour endosser le premier maillot de leader du TdS 2018», se réjouit David Loosli, directeur sportif du TdS, en parlant du contre-la-montre de la première étape.

Dimanche 10 juin 2018, 2e étape: parcours en boucle autour de Frauenfeld (TG) [155 km, 1960 m de dénivelé]
Dimanche, les coureurs s’élanceront pour un circuit en boucle au nord de Frauenfeld. Les compétiteurs devront boucler quatre tours sur un tracé vallonné, offrant aux supporters sur le bord de la route un spectacle passionnant. Les organisateurs du Tour de Suisse s’attendent à voir une course rapide et très disputée jusqu’à la ligne d’arrivée à Frauenfeld.

Lundi 11 juin 2018, 3e étape: Oberstammheim (ZH) – Gansingen (AG) [182 km, 1986 m de dénivelé]
La 3e étape permettra aux spectateurs de vivre une expérience de course unique, avec une boucle de départ et d’arrivée, car les coureurs parcourront une partie du tronçon à deux reprises.
L’itinéraire, qui rappelle les classiques de printemps avec ses cinq côtes, certes courtes mais ardues, promet de l’action et une arrivée au sprint des plus serrées. Nous ne sommes pas à l’abri de voir un petit groupe d’échappés voler la vedette aux sprinters à Gansingen.

Mardi 12 juin 2018, 4e étape: Gansingen (AG) – Gstaad (BE) [189 km, 2180 m de dénivelé]
Pour sa quatrième journée, le Tour de Suisse laissera lentement mais sûrement la plaine derrière lui pour se diriger vers Gstaad. Le peloton n’aura toutefois pas encore de col difficile à franchir, mais devra venir à bout d’un certain dénivelé jusqu’à l’arrivée dans la très huppée station de Gstaad. Les coureurs franchiront la ligne d’arrivée dans le célèbre Saanenland après une descente depuis la station de Saanenmöser.

Mercredi 13 juin 2018, 5e étape: Gstaad (BE) – Loèche-les-Bains (VS) [155 km, 2580 m de dénivelé]
Le tracé de la 5e étape est un clin d’œil aux sports d’hiver: depuis Gstaad, l’itinéraire entraîne le peloton pour trois grandes ascensions et à travers trois domaines skiables. Tout commence par le col du Pillon, vieille connaissance du Tour de Suisse. Le col du Pillon a par exemple vu d’illustres coureurs comme Gino Bartali, Ferdy Kübler, Beat Breu et Toni Rominger remporter le prix de meilleur grimpeur.
Le tracé quitte ensuite le Bas-Valais pour remonter vers Montana.
L’ascension finale rallie enfin Loèche à Loèche-les-Bains. La station valaisanne de sports d’hiver a déjà accueilli à deux reprises (en 1985 et 2006) une arrivée du Tour de Suisse.
La 5e étape, avec ses trois ascensions, sera l’un des moments clés pour la victoire de l’édition 2018.

Jeudi 14 juin 2018, 6e étape: Fiesch (VS) – Gommiswald (SG) [186 km, 3328 m de dénivelé]
L’étape reine de cette édition du Tour de Suisse franchit deux célèbres cols des Alpes parmi les plus exigeants: le col de la Furka et celui du Klausen. Le dénivelé total de l’étape dépasse les 3300 mètres, avec ces deux cols classés hors catégorie
L’étape reine est également indissociable de l’histoire de la légende suisse du cyclisme, Ferdy Kübler. Le col du Klausen était son terrain de jeu favori, et il a remporté le prix du meilleur grimpeur au col de la Furka en 1947.
Un petit groupe d’échappés pourrait bien se disputer la victoire d’étape à Gommiswald.

Vendredi 15 juin 2018, 7e étape: Eschenbach/Atzmännig (SG) – Arosa (GR) [170 km, 2923 m de dénivelé]
La 7e étape s’élancera de la petite station de sports d’été et d’hiver d’Atzmännig pour traverser les belles collines verdoyantes de l’Appenzell.
A partir de Coire, le parcours redevient alpin et abrupt. Depuis la première arrivée au sommet à Arosa en 1946, l’Obersee a souvent accueilli le Tour de Suisse, pour le plus grand bonheur de tous. Cette année encore, les aspirants à la victoire au général auront à cœur de s’illustrer lors de l’arrivée au sommet dans la station de villégiature d’Arosa.

Samedi 16 juin 2018, 8e étape: boucle à Bellinzone (TI) [123 km, 1045 m de dénivelé]
Le Tour de Suisse 2018 se terminera dans le canton ensoleillé du Tessin, à Bellinzone, qui a accueilli pour la première fois le Tour de Suisse en 1937. Le samedi, un circuit en boucle sur six tours, plutôt plat, longera le Tessin à Bellinzone.
Le peloton offrira alors aux spectateurs une formidable fête sportive à l’occasion de ses six passages. L’étape donnera aux sprinters une dernière opportunité de briller et l’on peut s’attendre à une course rapide.

Dimanche 17 juin 2018, 9e étape: contre-la-montre individuel à Bellinzone (TI) [34 km, 279 m de dénivelé]
Dimanche, le contre-la-montre individuel final dans la capitale tessinoise sera le test ultime pour la victoire au général et le point d’orgue pour les spécialistes du contre-la-montre.
Le parcours rapide longeant le Tessin à Bellinzone et dans les environs promet une atmosphère de course spectaculaire et un suspens haletant jusqu’au terme de cette édition du Tour de Suisse.

Total: 1194 km et 16 471 m de dénivelé.


Vous trouverez les détails des neuf étapes en cliquant ici.

Informations complémentaires: Ueli Anken, Service médias TdS, +41 79 638 18 18, media@tds.ch

share this page