Loading ...
Loading ...
Loading ...
16-06-2018

Le second plus beau succès d’Arnaud Démare

Bellinzone, la 8ème étape s'est terminée par un sprint massif conclu avec panache par le champion de France d’Arnaud Démare (GFC/FRA).

«C’est un peloton groupé qui s’est présenté pour la première fois à l’arrivée de l’étape du Tour de Suisse. C'est donc une grande satisfaction pour moi de battre tous les autres sprinters. Ma joie est d'autant plus grande que cette épreuve est bonne préparation en vue du Tour de France» a déclaré Démare qui avait lancé son sprint de la roue arrière de Fernando Gaviria (QST/COL).

Sur les pavés de la classique Paris-Roubaix de cette année, le sprinter de Groupama-FDJ avait beaucoup souffert avant de terminer à la 61ème place. Une semaine plus tard, le Français a mieux célébré un succès que personne ne pouvait lui contester: il s'est marié. «C'est mon plus grand triomphe!» avait tweeté le Français à ce moment-là.

Aujourd’hui le vainqueur de Milan - San Remo (2016) et de la 4e étape TDS 2013 (Innertkirchen - Buochs) a signé son 49e succès chez les professionnels.

Peter Sagan (BOH/SNews-DetailVK) n'a pas réussi à améliorer  son nombre record de victoires d’étape (16). Le triple champion de la route a entamé le sprint massif dans une trop mauvaise position. «C'est comme un jeu. Parfois, cela me réussit, puis une autre fois cela ne le fait pas», a déclaré le champion du monde très entouré par ses nombreux supporters. Ce qui ne l'a pas empêché de se consoler en remportant pour la 7e fois le classement par points (Search.ch) du Tour de Suisse grâce à sa 4e place à Bellinzone.

Pour beaucoup les 123,8 km de l’étape de Bellinzone étaient considérés comme un très bon parcours d'entraînement pour le meilleur du classement général. Richie Porte (BMC/AUS), le porteur du maillot jaune n'était pas d'accord. «C'était à la fois tactique et très stressant.» Désormais seuls les 34 km du contre-la-montre de dimanche séparent l'Australien de la victoire finale. Pour Porte, c’est un rêve qui devrait devenir réalité. «Après Phil Anderson, je serais le deuxième Australien à remporter cette épreuve. Enfant, j'avais regardé ses exploits à l'écran et rêvé de célébrer un tel  succès une fois.»

share this page