En cas de coup dur : service d’assistance neutre de Trek
11. mai 2023

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Lors du Tour de Suisse, les cyclistes professionnels s’affrontent pour chaque mètre, chaque souffle et chaque secondes durant huit étapes. Une crevaison soudaine ou un problème mécanique peut, dans le pire des cas, signifier la fin des espoirs du coureur. C’est pour prévenir de telles situations que Trek met à disposition depuis près de 10 ans, en collaboration avec DT Swiss, le service d’assistance neutre.

Ce service est assuré par trois véhicules. Chaque véhicule est équipé de trois vélos de course Trek des modèles Émonda, Madone et Domane ainsi qu’un maximum de 18 roues et des bouteilles d’eau en suffisance. Contrairement aux véhicules des équipes, le service d’assistance neutre dispose de pièces de rechange des fabricants de composants les plus courants. Il peut ainsi assister toutes et tous les cyclistes du peloton en cas de panne, quelle que soit la marque de leur vélo.

Un chauffeur et un mécanicien prennent place dans chaque véhicule. En cas de crevaison soudaine ou de problème mécanique, le mécanicien sort du véhicule, change la roue, puis pousse le/la cycliste pour lui permettre de reprendre la course aussi vite que possible. Afin d’être parés à toute situation, les véhicules forment un bureau mobile pour les équipes autour de Martin Obrist, le responsable du service d’assistance neutre. Elles sont parfaitement connectées par une radio interne et radio-tour et peuvent ainsi réagir à tout moment à n’importe quel scénario. Selon le déroulement de la course, deux véhicules se trouvent à l’avant du peloton et un autre juste derrière le peloton.

Le service d’assistance neutre vient en aide aux cyclistes professionnel(le)s lorsque leurs propres véhicules d’équipe ne sont pas sur place. Lors d’une course à étapes comme le Tour de Suisse, il peut arriver que les véhicules des équipes ne soient pas en mesure d’assister toutes ou tous leurs cyclistes. Souvent, une échappée se détache peu après le départ. Et dans les étapes de montagne difficiles, le peloton se subdivise généralement en de nombreux petits groupes.

La fréquence d’utilisation du service d’assistance neutre dépend fortement du déroulement de la course et des conditions météo. Quand il pleut, les cyclistes sont mis à rude épreuve et les pannes et chutes imprévisibles sont plus fréquentes. Le service neutre est deux fois plus sollicité lors de telles étapes. Mais le travail ne s’arrête pas une fois la ligne d’arrivée franchie : après chaque étape, un contrôle du matériel est effectué afin de s’assurer que les roues et les vélos sont en parfait état pour le prochain jour de course.

Campagne de sécurité #alwaysbeseen Les trois véhicules du service d’assistance neutre sont facilement reconnaissables. L’avant des voitures est jaune fluo, une référence à la campagne de sécurité de Trek #alwaysbeseen. Cette couleur vive contribue à une meilleure visibilité dans le trafic routier. Il en va de même pour les feux d’éclairage dont sont équipés les vélos et qui sont allumés durant le Tour de Suisse.

Copyright photos : Gaudenz Danuser

Derniers articles