Le paysage cycliste suisse franchit une étape importante
1. mai 2022

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Les deux événements cyclistes les plus importants de Suisse – le Tour de Suisse et le Tour de Romandie – décident de coopérer pour le bien des deux courses et tout particulièrement pour le développement du cyclisme suisse.

Le cyclisme suisse au centre

Fin février 2022, un message commun et joyeux a déjà pu être émis avec l’annonce de la participation des équipes nationales suisses à tous les tours du pays. Quelques semaines se sont écoulées et la joie est renouvelée avec l’annonce d’une nouvelle étape décisive franchie. Le cyclisme suisse voit ainsi naître une coopération entre le Tour de Suisse et le Tour de Romandie, rapprochement qui recèle un grand potentiel, tant pour les courses en elles-mêmes que pour l’ensemble du cyclisme suisse.

Le bonheur de voir se mettre en place une telle coopération entre le Tour de Suisse et le Tour de Romandie est souligné de concert par le directeur du Tour de Suisse, Olivier Senn, et le directeur du Tour de Romandie Richard Chassot : « La date d’aujourd’hui, 1er mai 2022, entrera dans l’histoire du cyclisme suisse comme une étape importante. Nous sommes ravis de ce partenariat », note Olivier Senn. « Nous pourrons faire bouger encore plus les choses ensemble », complète Richard Chassot.

Différents niveaux de collaboration

Les deux parties profiteront de manière égale de ce partenariat réglé par contrat. Les points clés de l’accord concernent par exemple l’acquisition commune de sponsors ou le soutien dans la recherche de lieux d’étapes ou dans la communication des événements. Olivier Senn ajoute : « La Suisse est trop petite pour ne pas travailler ensemble. Grâce à ce partenariat, les deux organisateurs peuvent utiliser de manière optimale le potentiel de leur zone d’influence respective ». Richard Chassot souligne aussi le gain en visibilité : « Il est intéressant pour nombre de partenaires de pouvoir profiter d’une exposition élargie au plan national, ainsi qu’en terme de durée ».

Ce potentiel permet également à Swiss Cycling d’envisager l’avenir avec sérénité. « Le Tour de Romandie et le Tour de Suisse font partie des piliers de notre cyclisme ; Swiss Cycling salue la coopération entre ces organisateurs expérimentés. Si tout le monde tire à la même corde, c’est toujours l’ensemble qui en profite – dans ce cas, le cyclisme suisse », déclare Thomas Peter, directeur de Swiss Cycling.

Premier résultat concret

La collaboration entre les deux tours nationaux a déjà permis un résultat concret, à savoir un partenariat à long terme avec la région touristique Porte des Alpes Villars ! Ainsi, l’année prochaine, le Tour de Suisse fera halte dans la région. Les détails de la suite du partenariat seront élaborés dans les mois à venir, mais le directeur de ce pôle touristique, Sergei Aschwanden, dit déjà sa satisfaction : « C’est pour nous une valeur ajoutée absolue de pouvoir développer et mettre en œuvre une stratégie commune avec les deux grands événements cyclistes de Suisse ».

En cas de questions :
Contact médias Tour de Suisse
Ueli Anken
media@tds.ch
Tél. +41 79 638 18 18

Derniers articles