Un ancien vole la vedette aux jeunes
15. juin 2022

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Daryl Impey s’est imposé lors de la quatrième étape du Tour de Suisse. Il a devancé Michael Matthews et Søren Kragh Andersen lors d’un sprint disputé entre une septantaine de coureurs. Le classement général n’a pas connu de changement, même si le leader Stephen Williams a brièvement perdu le contact avec la tête de la course.

« C’est une grande victoire pour moi aujourd’hui », a souri le Sud-Africain Daryl Impey (Israel-Premier Tech) peu après s’être imposé en costaud au prix d’une belle remontée dans la dernière ligne droite de la 4e étape du Tour de Suisse. « Gagner est toujours spécial, mais le faire ici, à 37 ans, est juste fantastique. Cela me montre que je peux toujours avoir mon mot à dire face aux jeunes. » Un autre vétéran a terminé au 2rang en la personne de Michael Matthews (Team Bike Exchange). Alberto Bettiol, dont la formation Team EF Education Easypost a mené le peloton à un rythme effréné dans les derniers kilomètres de l’étape, a « échoué » à la 4e place. Le leader Stephen Williams (Bahrain Victorious) s’est quant à lui fait une frayeur. Il a brièvement été lâché dans la montée vers le col, avant de revenir après le sommet et de défendre son maillot.

Photos : Buchli Photographie/Sam Buchli.

Un sprint massif avec tous les favoris

Il a fallu une vingtaine de kilomètres pour voir l’échappée se former. Matthew Holmes (Lotto Soudal), Markus Hoelgaard (Trek-Segafredo) et Jimmy Janssens (Alpecin-Fenix) ont rapidement creusé un écart de cinq minutes. Mais le peloton a rapidement réagi pour réduire l’écart sans broncher. Les fuyards ont été repris dès le début de la dernière ascension de la journée, entre Steinen et Sattel. Les favoris ont renoncé à en découdre dans cette ascension de trois kilomètres à 8,5% de moyenne. Seuls Marc Hirschi et Sebastian Reichenbach sont passés à l’offensive, mais ils ont été rapidement repris. Le peloton composé d’une septantaine d’unités s’est alors disputé la victoire d’étape dans un sprint qui a vu débouler Daryl Impey.

Aperçu de la prochaine étape

Demain, le Tour de Suisse quittera la Suisse alémanique pour rejoindre le Tessin. Depuis Ambri, les coureurs passeront à travers la Léventine et le Monte Ceneri pour atteindre la pointe sud de la Suisse, dans la commune de Novazzano. Le terrain autour de la localité tessinoise est particulièrement vallonné et le profil du jour rappelle les classiques ardennaises ou le circuit des Mondiaux 2009 à Mendrisio. La boucle autour de Novazzano sera parcourue à trois reprises.

Derniers articles