Coup double pour Faulkner lors du chrono
19. juin 2022

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Kristen Faulkner a remporté le contre-la-montre de Vaduz et a dépossédé Lucinda rand du maillot de leader. L’Américaine s’est surprise elle-même, mais elle aura sans doute son mot à dire au classement général. Jolanda Neff a terminé meilleure Suissesse (6e).

« Je n’arrive toujours pas à y croire », a souri Kristen Faulkner à l’arrivée. « Je savais que j’étais en forme, mais je n’aurais jamais pensé que je serais si rapide. D’autant plus que je ne me suis pratiquement pas entraînée sur le vélo de contre-la-montre ces derniers mois. » Faulkner a pris un départ prudent, avant de terminer en trombe pour dominer la concurrence. « Je vais profiter du temps passé avec le maillot de leader, même si je sais que la montagne arrive dans les deux prochains jours. Comme je ne suis pas si mauvaise dans les ascensions, ce sera donc passionnant pour moi. »

C’est ainsi que la course s’est déroulée

Les départs n’ont pas été donnés dans l’ordre inverse du classement général. Les directeurs sportifs en ont décidé ainsi afin que les coureuses ne puissent pas profiter d’une éventuelle coéquipière sur le parcours. Avec sa 7e place au classement général, Jolanda Neff s’est donc élancée tôt dans la course et a pris la tête à son arrivée. Son temps a ensuite été battu par Kristen Faulkner. L’Américaine est même restée sur le siège de leader lorsque les trois premières du classement général ont franchi la ligne d’arrivée. La vainqueur de la veille, Lucinda Brand, a pris la 4e place mais a dû céder son maillot à Faulkner pour quatre petites secondes. Jolanda Neff a pris un bon 6e rang final et figure à la même place au classement général (à 1’28’’).

Photos : Buchli Photographie/Sam Buchli

Aperçu de la troisième étape

La troisième journée du Tour de Suisse féminin verra d’abord le peloton descendre la vallée du Rhin jusqu’à Oberriet avant l’ascension vers Gais, l’obstacle principal de la journée. Les coureuses reviendront ensuite par le St. Lutzisteig, déjà parcouru par la course masculine, jusqu’à l’arrivée à Coire. Les sprinteuses capables de passer les bosses pourraient se battre pour la victoire du jour.

Letzte Beiträge