Andreas Kron après une longue discussion du jury
11. juin 2021

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

A l’issue de la 6ème étape acharnée, le jury de Sedrun devait désigner le vainqueur. Elle a distancé Rui Costa (POR) et déclaré vainqueur Andreas Lorentz Kron (DEN).

Peu avant la ligne d’arrivée, Costa a effectué un pivotement vers la gauche en gênant Kron qui le suivait dans la roue. Le jury a jugé qu’il s’agissait d’une irrégularité et la victoire est revenue à Kron.

«C’était un manoeuvre injuste et je pense que la décision du jury était correcte. Lorsqu’il s’agit d’un sprint, tous les coureurs doivent se comporter selon les règles. Rui Costa prétendra néanmoins qu’il était le finaliste le plus fort. Et je dis la même chose à propos de moi », a déclaré fermement Kron.

Kron a noté que l’intégralité de l’étape de 130 km avait été parcourue “à plein régime”, dès le départ d’Andermatt avec les cols du Gothard et du Lukmanier. Les positions ne cessaient de changer, et même l’avance d’une minute de David De la Cruz (ESP) sur le Lukmanier n’était pas une garantie du succès de la journée. “Mes jambes me faisaient terriblement mal à ce stade”, a déclaré Kron rétrospectivement. Mais il y avait une bonne raison de riposter. Au sein de son groupe sportif Lotto-Soudal, il était sur les routes suisses pour le classement général. Mais jeudi, dans la montée vers Loèche-les-Bains, la chaleur l’a gêné, ce qui s’est traduit par un retard de 10 minutes : “Je devais à mes coéquipiers de rendre la pareille avec un succès d’une journée”.

Une dernière question, Andreas Kron : « Qui va gagner ce Tour de Suisse ? La réponse du coureur de 23 ans : « En tant que Danois, je devrais parier sur Jakob Fuglsang. Mais je pense que Richard Carapaz est plus fort.”

Le pro de l’Équateur a eu une journée calme malgré une course « folle ». Même lorsque le champion du monde sur route Julian Alaphilippe (FRA) était le leader théorique dans la Leventina, Carapaz ne s’est pas découragé : “L’arrivée était encore trop loin à ce stade.” Et le contre-la-montre de samedi ne devrait certainement pas être un désavantage pour le premier au classement général : « La longue montée jusqu’au sommet du col devrait effectivement me plaire.

Recent posts