Dans les coulisses – le maître du bureau des courses
4. avril 2017

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Le bureau des courses est le territoire de Stephan Wüthrich depuis le début du millénaire. Lui et son équipe assument également des tâches supplémentaires lors de la cérémonie de remise des prix, produisent le bulletin officiel de la course et assurent sa distribution aux équipes cyclistes.

Il n’y a pratiquement aucune interface organisationnelle qui ne passe par l’outil en ligne de Stephan Wüthrich. L’accréditation, l’attribution de permis de stationnement et même la billetterie d’hospitalité font également partie de son système. L’ancien informaticien et aujourd’hui spécialiste des relations publiques connaît parfaitement son programme écrit par lui-même. C’est pourquoi il s’occupe des thèmes du Tour de Suisse pratiquement toute l’année. « A partir de janvier, cela va devenir plus intense, à partir de mai même plus mouvementé », rit Stephan Wüthrich.

Le natif de Wichtrach, à Berne (entre Berne et Thoune), n’a aucune expérience du cyclisme, mais il a rejoint le Tour de Suisse par l’intermédiaire de PostFinance, alors sponsor. « Je suis attiré par la diversité des tâches, l’improvisation en plus de la planification sophistiquée – et bien sûr le travail dans une équipe bien rodée ». Pendant dix jours, chaque année, il respire un air totalement différent.

Stephan Wüthrich recrute lui-même les six membres de son équipe. Il est important qu’ils restent calmes dans le feu de l’action. « Ça peut être mouvementé quand vous êtes sur la cible. » Son équipe est chargée de veiller à ce que le vainqueur de l’étape, le leader et les chefs de catégorie arrivent à temps pour la cérémonie de remise des prix. Lorsque l’épuisement et les émotions se conjuguent, vous êtes très proche des conducteurs et de leurs soignants. « Il y a beaucoup de moments inoubliables. »

Derrière le podium, Stephan Wüthrich coordonne par radio. Parce que son peuple a beaucoup plus de responsabilités. Les maillots de leader sont imprimés immédiatement après la ligne d’arrivée, quatre « chaperons » accompagnent les coureurs désignés par les arbitres au contrôle antidopage, d’autres gardent les vélos des professionnels. De retour au bureau de la course, les membres de l’équipe rédigent le bulletin officiel de la course, qui doit être publié en ligne le plus rapidement possible, envoyé par e-mail à toutes les personnes accréditées et aux équipes cyclistes, et apporté sous forme imprimée aux arbitres de l’UCI dans les hôtels.

Stephan Wüthrich ne remarque pas toujours beaucoup la course elle-même au Tour de Suisse. « En tant qu’athlète non cycliste, je suis fasciné par les performances extraordinaires des professionnels chaque année. » Stephan Wüthrich est celui qui apprécie le plus les étapes de montagne. « Le paysage impressionnant, l’effort sportif, le public enthousiaste et le bon verre de vin le soir avant une nuit tranquille en montagne, que demander de plus ?

Derniers articles