Domenico Pozzovivo – Roi de La Punt
15. juin 2017

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Domenico Pozzovivo (ITA/ALM), 1,62 m de haut et 53 kg de poids léger, est le grand vainqueur de la scène royale. Le sixième Giro a remporté la sixième étape Locarno – La Punt. Au même moment, Pozzovivo s’est fait revêtir du maillot de leader.

Grâce au crédit de 10 secondes et à l’écart à l’arrivée de Damiano Caruso (ITA/BMC), les deux Italiens sont à égalité au classement général. Selon le règlement de l’UCI, dans une telle situation, les centièmes de seconde du contre-la-montre sont utilisés pour établir le classement. C’était comme ça samedi à Cham : Caruso 47 centièmes, Pozzovivo 12 centièmes – avantage Pozzovivo.

« C’était un excellent travail d’équipe. Notre plan a parfaitement fonctionné en mettant Jan Bakelants dans le groupe d’évasion. » Le Belge est 14e au classement général et représente un certain danger pour ses adversaires. Ensuite, l’action parmi les meilleures de l’ensemble s’est concentrée sur les derniers kilomètres au col de l’Albula. Tant que Caruso avait des aides autour de lui, il a pu maintenir sa position.

« La victoire d’étape était au premier plan. Quand je me suis marié, j’avais promis à ma femme de gagner une fois de plus. Je dédie également mon succès à mon collègue Michele Scarponi, qui est mort dans un tragique accident le 22 avril », a déclaré Pozzovivo, qui a profité de l’allure irrégulière du groupe principal à 4 km de la crête de l’Albula pour lancer une attaque décisive, a rattrapé Michael Woods (CAN/CDT) en haut du col et s’est échappé de justesse vers l’arrivée sur la route, qui était mouillée par la pluie. Pozzovivo n’avait pas gagné de course depuis deux ans. Il vit depuis deux ans à Morcote, au bord du lac de Lugano. Et cela fait quatre ans qu’il fait partie d’une équipe française – un cycliste professionnel italien ne peut guère être plus international.

Matthias Frank (SUI/ALM) est resté dans le groupe des favoris et a franchi la ligne d’arrivée avec les premiers poursuivants (4e avec 4 secondes de retard). Le Suisse, coéquipier de Pozzovivo, occupe la 5e place au classement général, ce qui signifie que l’équipe Ag2R-La Mondiale pourra jouer deux cartes vendredi lors de l’arrivée en montagne très difficile à Tiefenbachferner, au-dessus de Sölden (AUT). « La tactique ne jouera probablement pas un rôle, mais plutôt la force et les bonnes jambes », a déclaré M. Pozzovivo à son arrivée à 2780 mètres d’altitude.

Derniers articles