Le grand retour du recordman Peter Sagan
14. juin 2022

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Peter Sagan a remporté la 3e étape entre Aesch et Granges. Il s’agit déjà du 18e succès d’étape au Tour de Suisse pour la rockstar du cyclisme, qui ajoute ainsi une unité à son propre record. Schachmann a perdu du temps au général à cause d’une chute.

Photos : Buchli Photographie/Sam Buchli.

La 18e victoire d’étape au Tour de Suisse est dans la poche. Peter Sagan a encore étendu son record en s’imposant au sprint à Granges. « Je me sens super bien après cette victoire. Mon équipe a travaillé dur pour que je puisse décrocher cette victoire. Pour moi, c’est une sensation géniale de retrouver ma place dans le peloton après avoir souffert du Covid. » Le maillot jaune reste sur les épaules de Stephen Williams. Dans un final à couteaux tirés, Geraint Thomas et Maximilian Schachmann ont d’abord réussi à gratter quelques secondes de bonus lors du dernier sprint intermédiaire. De quoi permettre à l’Allemand de se rapprocher du maillot de leader. C’était avant que Schachmann soit victime de malchance peu avant l’arrivée en allant au sol à cause d’une chute massive. Son retard au général est ainsi passé de 4 à 55 secondes. Sinon, le classement général n’a pas connu de changements dans les premières positions.

Les équipes de sprinteurs sans pitié

La course s’est déroulée comme prévu pour les équipes de sprinteurs. Un groupe de six coureurs a rapidement pris la poudre d’escampette. Parmi eux deux Suisses, Stefan Bissegger et Matthias Reutimann. Leur avance maximale a stagné à environ 4 minutes. A l’approche des premiers cols répertoriés, dont la Côte au Bouvier (1re catégorie), le peloton a progressivement réduit son retard. Stefan Bissegger a ensuite fait exploser le groupe de tête à 35 kilomètres de l’arrivée, mais il a été rattrapé à 10 kilomètres de l’arrivée malgré un joli baroud d’honneur. Peter Sagan a ensuite complété le travail de ses coéquipiers.

Aperçu de la prochaine étape

La quatrième étape du Tour de Suisse mènera les coureurs de Granges à Brunnen, au bord du lac des Quatre-Cantons. Le peloton roulera ainsi sur les routes d’entraînements de Michael Schär. « Nous passerons à Nottwil, près du lac de Sempach. J’espère que mon fan-club mettra l’ambiance », se réjouit Schär, qui ne se battra probablement pas pour la victoire d’étape. Et pour cause : la difficile ascension de Steinen à Sattel attend les coureurs à 15 km de l’arrivée.

Derniers articles