Les équipes du Tour de Suisse 2019
28. mars 2019

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Cette année, le vainqueur du Tour de France, le recordman des étapes du Tour de Suisse, le Suisse qui portait le maillot de leader l’an dernier, un champion olympique, un spécialiste colombien de l’escalade et son compatriote le plus rapide de tous les temps sont tous inscrits pour participer.

Plus d’informations sur les équipes et leurs coureurs peuvent maintenant être trouvées ici !

AG2R La Mondiale

L’équipe française autour de Romain Bardet, qui est monté deux fois sur le podium du Tour de France ces dernières années, compte également les deux coureurs suisses Mathias Frank et Silvan Dillier.
Silvan Dillier s’est montré agressif et actif dans différents groupes d’évasion lors du National Tour de l’année dernière, sous les couleurs du champion suisse.
Mathias Frank était déjà à deux reprises sur le point de terminer le Tour de Suisse en tant que vainqueur du classement général. En 2014, seul le champion du monde Rui Costa s’est mis au soleil pour lui.
Frank peut-il réaliser son rêve d’enfant cette année et gagner une grande tournée devant son public ?
Nous croisons les doigts pour lui en tout cas.
En outre, depuis cette saison, l’ancien vainqueur d’étape Larry Warbasse fait également partie de l’équipe de France.

Astana Pro Team

Depuis plusieurs années, la Kazakh Pro Team Astana est l’une des équipes les plus actives et les plus accrocheuses des tournées nationales – et pas seulement en raison de ses maillots dans l’attrayante couleur nationale kazakhe, le bleu clair.
L’année dernière, le Danois Jakob Fuglsang a fait sensation avec son solide départ dans l’étape de montagne vers Arosa et sa troisième place au classement général.
Nouveauté pour la saison 2019, les frères basques Gorka et Ion Izagirre Insausti ont rejoint l’équipe kazakhe. Le champion d’Espagne (2014) Ion Izagirre a terminé le Tour d’Espagne 2016 à la deuxième place. Juste derrière le nouveau coéquipier Miguél Angel Lopez. Le seul Colombien de 25 ans, vainqueur de la TdS en 2016, a obtenu son résultat le plus important jusqu’à présent grâce à ce succès.
L’Espagnol Omar Fraile devrait participer au Tour de Suisse cette année. Il a gagné une étape du Tour de France la saison dernière et a remporté le Giro en Italie l’année dernière.

Équipe cycliste professionnelle Bahreïn-Mérida

L’équipe autour de l’exceptionnel joueur italien Vincenzo Nibali est financée par l’État insulaire du même nom dans le golfe Persique.
L’année dernière, c’est surtout le puissant sprinter du nom de Sonny Colbrelli, qui est prêt pour le cinéma, qui a posé les jalons du Tour national suisse. Il a battu Peter Sagan et Fernando Gavira au sprint à Gansingen.
La nouveauté pour la saison 2019 est l’actuel champion du monde de contre-la-montre et double vainqueur d’étape 2017, Rohan Dennis, pour l’équipe Bahreïn-Mérida. Grâce aux deux contre-la-montre, le Swiss National Tour est intéressant pour l’Australien – une participation est actuellement à l’étude dans l’équipe.
La participation de l’Italien Domenico Pozzovivo, deuxième il y a deux ans derrière Simon Spilak, n’a pas encore été confirmée.

BORA – hansgrown

Grâce au triple champion du monde sur route, le spécialiste des systèmes de cuisson Bora et Hansgrohe (actif dans le domaine des salles de bains et de l’aménagement des salles de bains) est désormais bien connu de la plupart des fans de Radpsort. La couleur de l’équipe est le noir avec une écriture blanche et des éléments turquoise.
Peter Sagan a toujours remporté au moins une étape du Tour de Suisse ces dernières années. Il détient désormais le seul record de victoires d’étapes TdS avec 16 victoires, surpassant les Suisses Fabian Cancellara, Hugo Koblet et Ferdy Kübler.
Cette année également, trois étapes du Tour de Suisse pourraient être représentées par Peter Sagan. Le champion national slovaque pourra-t-il donc élever son record cette année ?
Cette année encore, Peter Sagan est soutenu – outre son équipe de lecture – par une large communauté de fans, ce qui assure une bonne ambiance au bord de la route.
On ne sait toutefois pas encore si Rafal Majka, lauréat du prix TdF de la montagne 2014, prendra le départ du Tour de Suisse. Avec les arrivées sur le Flumserberge, le col du Gothard et le dernier circuit alpin par les cols de la Furka, du Susten et du Grimsel, il y aurait certainement des étapes de montagne intéressantes pour lui.

L’équipe de la CCC

Après que l’équipe BMC n’ait pas pu trouver de sponsor pour la remplacer, elle a « fusionné » avec l’équipe polonaise Continental CCC-Sprandi. La nouvelle formation débutera la saison 2019 sous le nom de CCC Team.
La chaîne polonaise de vente de chaussures CCC a également un partenaire suisse dans Vögele Shoes, qui se trouve également en tant que sponsor sur le maillot orange.
Le nom le plus connu de l’équipe est celui du champion olympique belge Greg van Avermaet. Le spécialiste des classiques Greg van Avermaet devrait participer au Tour de Suisse cette année encore.
L’ancien pilote suisse de BMC, Michael Schär, fait également partie de l’équipe.

Données sur les dimensions

Depuis 2016, l’équipe sud-africaine court sous le nom de Dimension Data dans la plus haute série de courses, le World Tour.
Avec le Sud-Africain Louis Meintjes, l’équipe compte un jeune coureur qui a déjà couru dans le top 10 du Tour de France (8ème place).
Et le Britannique Ben King a remporté deux étapes à la Vuelta en Espagne l’automne dernier.
Parmi les autres coureurs clés de Dimension Data figurent le sprinteur et coureur de piste britannique Mark Cavendish, le spécialiste norvégien des classiques Edvald Boasson Hagen et l’Autrichien Bernhard Eisel en tant que capitaine de route.
Le jeune Danois Michael Valgren, qui est devenu un nom familier depuis sa victoire à l’Amstel Gold Race au plus tard, est un nouveau venu dans la saison 2019.
En outre, l’équipe sud-africaine compte désormais deux nouveaux joueurs suisses, Danilo Wyss (anciennement BMC) et le jeune Gino Mäder.
Deux entreprises suisses sont également impliquées : le fabricant suisse de vêtements de cyclisme Assos et BMC de Granges.

Deceuninck – Quick Step

Le Belge motorat de loups s’est fait un nom redoutable en tant que dominateur des courses de printemps.
Avec l’ancien champion du monde, vainqueur de la Flandre et de l’étape TdS (2017) Philip Gilbert, le champion d’Italie et triple vainqueur du sprint à la Vuelta en Espagne (2018) Elia Viviani ou le double vainqueur d’étape du Tour de France et vainqueur du classement de la montagne (2018) Julian Alaphilippe, l’équipe belge a des atouts très différents. Mais aussi la 2ème garde superficielle de Deceuninck – Qucik Step gagne régulièrement des courses.
Avec le jeune espoir espagnol Enric Mas, un nouveau pilote avec des ambitions pour le classement général est également en train de grandir. Enric Mas, en tant que meilleur jeune professionnel du Tour de Suisse, a manqué de peu le podium général l’année dernière (4e place) et a pu briller à la Vuelta en Espagne à l’automne avec une deuxième place en finale.
Enric Mas montera-t-il sur le podium du Tour de Suisse en juin prochain ? En tout cas, nous souhaitons bonne chance au sympathique Espagnol.

EF Education First

Depuis la saison dernière, l’équipe de Jonathan Vaughters, le patron de l’équipe, est placée sous le patronage d’EF Education – un fournisseur mondial de services éducatifs et de voyages. L’équipe cycliste de la société suédoise, basée à Lucerne, roule dans un rose/violet éclatant. Le design confiant de Rapha a fait des vagues dans le monde du cyclisme au début de la saison.
La saison dernière, le Canadien Michael Woods a particulièrement attiré l’attention avec sa victoire d’étape à la Vuelta en Espagne et sa troisième place au Championnat du monde à Innsbruck. Avec son esprit et sa simplicité, combinés à des accessoires de mode originaux, Taylor Phinney, ancien vainqueur de l’épreuve des moins de 23 ans de Paris-Roubaix, a été l’élément le plus marquant du Tour de Suisse.
Avec le Colombien Rigoberto Uran, qui a déjà manqué de peu la victoire finale du Giro d’Italia à deux reprises et qui a également salué la deuxième plus haute marche du podium à Paris, l’équipe dispose d’un leader expérimenté.
L’Américain Tejay Van Garderen est un nouveau venu dans la saison 2019. L’Américain a remporté la 7e étape du Tour de Suisse à Sölden en 2016.

Groupama – FDJ

La Française des Jeux, la société nationale de loterie française, parraine l’équipe autour de l’ancien cycliste Marc Madiot depuis 1997. Depuis l’année dernière, l’équipe a un nouveau sponsor principal, la compagnie d’assurance Groupama.
Les couleurs nationales françaises, le bleu royal, le blanc et le rouge, sont restées.
Steve Morabito (depuis 2015) et Sébastien Reichenbach (2016), tous deux originaires de Suisse romande, ont été rejoints par les jeunes alpinistes gallois Kilian Frankiny et Stefan Küng.
Ainsi, l’équipe française a la plus forte faction suisse au niveau de la Pro Team.
Stefan Küng, qui a porté la saison dernière le maillot jaune de leader du Tour de Suisse pendant 4 jours après avoir remporté le premier contre-la-montre par équipe, puis le dernier contre-la-montre individuel, participera en juin prochain à Langnau à la 83e édition du Tour de Suisse avec de grandes attentes.

Équipe Jumbo – Visma

L’entreprise norvégienne de logiciels Visma a rejoint la chaîne de supermarchés néerlandaise Jumbo en tant que co-parrain. L’équipe Jumbo – Visma roule dans le jaune et le noir habituels.
Avec Steven Kruijswijk (Top 5 dans toutes les grandes tournées nationales) et Robert Gesink, l’équipe néerlandaise a deux prétendants au podium dans chaque tournée nationale.
Primoz Roglic – ancien sauteur à ski – est devenu ces dernières années un véritable coureur de classement général. Il a gagné le Tour de Romandie l’année dernière et a déjà remporté deux étapes du Tour de France. Il a manqué de peu le podium à Paris l’année dernière avec une 4e place.
Le dernier arrivé dans l’équipe est le triple champion du monde de cyclo-cross Wout van Aert. Il a déjà participé à plusieurs courses sur route la saison dernière et a pu faire un point d’exclamation avec sa troisième place à la Strade Bianche (2017 &amp ; 2018).
Il est déjà certain que le jeune Néerlandais Antwan Tolhoek tentera d’améliorer sa 11ème place au classement général du Dauphiné en Suisse en juin.

L’équipe Katusha – Alpecin

Depuis 2017, l’Equipe Katusha-Alpecin monte avec une licence suisse. Avec Reto Hollenstein, il y a aussi un Suisse dans l’équipe.
Katusha- Alpecin fournit avec Simon Spilak le double vainqueur du classement général (2015 &amp ; 2017) du Tour de Suisse. Le Slovène, qui a remporté la septième étape à Sölden de manière impressionnante, participera également au Tour de Suisse cette année.
L’Australien Nathan Haas a également fait une apparition remarquée en juin dernier avec une deuxième place (Gommiswald) et une troisième (Frauenfeld).
Mais le nom le plus célèbre de l’équipe est celui du sprinter allemand Marcel Kittel, qui a déjà remporté 14 étapes du Tour de France.

Loterie Soudal

L’équipe belge Lotto Soudal porte un maillot blanc avec des épaules rouges et une écriture noire.
Avec Tiesj Bennot – vainqueur de la Strade Bianche 2018 – et Tim Wellens, l’équipe belge dispose de deux spécialistes expérimentés des classiques.
Avec Thomas de Gentd, les Belges ont également dans leurs rangs un véritable expert des groupes d’évasion et des attaques solitaires audacieuses. De Gentd a déjà remporté une étape sur tous les grands circuits.
Le spécialiste belge du contre-la-montre Victor Campenaert (3e place au championnat du monde 2018) veut lui aussi se faire un nom ce printemps. Il prévoit de battre le record de l’heure de Bradly Wiggins.
L’Australien Adam Hansen, quant à lui, est connu pour ses connaissances en ingénierie et sa passion pour le bricolage. Pendant des années, il a travaillé lui-même sur des maillots d’équipe jusqu’à ce que le fournisseur de l’équipe l’implique dans le développement. Il a été l’un des premiers sprinters à porter un skinsuit. En outre, Adam Hansen porte depuis plusieurs saisons une chaussure de cyclisme de sa propre fabrication, qui a été admirée la saison dernière au Tour de Suisse.

Mitchelton-SCOTT

Le spécialiste suisse des classiques Michael Albasini est le seul Suisse au service de l’équipe australienne Mitchelton-Scott.
L’année dernière, l’étroite victoire en solo de Chris Juul-Jensen à Gstaad a fait grand bruit.
Le parcours du Tour de Suisse de cette année serait taillé sur mesure pour les deux jumeaux britanniques de 25 ans, Simon et Adam Yates.
Simon Yates a remporté 3 étapes de montagne en Italie lors du Giro la saison dernière et a gagné la Vuelta en Espagne à l’automne.
Le Colombien Esteban Chaves, qui a déjà terminé sur le podium du Giro et de la Vuelta, serait un invité bienvenu au Tour de Suisse avec sa nature joyeuse et son sourire éclatant. Il a déjà gagné une arrivée en montagne à TdS en 2014 à l’âge de 24 ans.
Mikel Nieve, avec deux places dans le top 10 du classement général, garde également un bon souvenir du tour du pays.

L’équipe de Movistar

Cette saison, l’équipe espagnole Movistar compte dans ses rangs Alejandro Valverde, qui porte le très convoité maillot arc-en-ciel du champion du monde.
Outre le vainqueur en série de l’Espagne, c’est surtout le Colombien Nairo Quintana dont le nom est associé à l’équipe espagnole en bleu. Le grimpeur colombien a déjà remporté le Tour national italien et le Tour national espagnol.
La saison dernière, il a fait fureur et enthousiasme avec une longue et courageuse évasion du pied de la montée à Arosa. Il ne serait pas surprenant qu’il soit au départ cette année encore.
L’équipe ibérique possède deux autres as : le spécialiste du tourisme espagnol Mikel Landa et son coéquipier du Costa Rica Andrey Amador.
Avec Marc Soler – lauréat de Paris – Nice 2018 – la nouvelle génération de spécialistes de la tournée est déjà en train de grandir. Marc Soler a terminé le TdS 2017 à l’excellente 8e place.
Le Tour de Suisse 2019 aurait quelque chose à offrir aux deux grimpeurs de l’équipe et à l’animé Alejandro Valverde.

L’équipe Sky

Avec Team Sky, les Britanniques fournissent une équipe de superlatifs. Ils sont la mesure de toutes choses en termes de budget, de personnel d’encadrement et de victoires au Tour de France.
Ils sont maintenant à la recherche d’un sponsor successeur pour la saison 2020.
Les « chevaliers » noirs de l’île de l’Atlantique ont remporté le Giro d’Italia avec Chris Froome et le Tour de France avec Geraint Thomas la saison dernière.
Le vainqueur du Tour de France en titre, Geraint Thomas, a annoncé son intérêt pour le Tour national suisse 2019. Au Tour de Suisse 2015, il a manqué la victoire finale de seulement 5 secondes. Aura-t-il plus de succès cet été ?

L’équipe Sunweb

L’équipe Sunweb, qui roule avec un permis allemand, pourrait fêter son grand succès en 2017 avec Tom Dumoulin au Giro d’Italia. Tom Dumoulin tentera de répéter son titre en Italie au mois de mai. Qui sait, peut-être prendra-t-il le départ du Tour de Suisse après cette année.
En 2015, il a remporté le prologue et le contre-la-montre individuel final du Tour de Suisse.
La saison dernière, le jeune Danois Soren Kragh Anderson a remporté l’étape royale du Tour de Suisse.
Avec l’Australien Michael « Bling » Matthews, la Team Sunweb compte également un sprinter qui a déjà battu Peter Sagan dans ce pays. C’est ainsi qu’il a pu remporter la victoire d’étape à Berne en 2017.
Dès cette saison, le jeune Bernois Marc Hirschi rejoindra les rangs des professionnels. Il est le champion du monde U23 en titre et acquiert sa première expérience de course au niveau du World Tour.

Trek – Segafredo

L’équipe américaine avec le co-sponsor italien est le nouveau domicile du vainqueur du Tour de Suisse en titre, Richie Porte.
Avec le Néerlandais Bauke Mollema, qui a déjà couru plusieurs fois dans le top 10 du Tour de France, et le Colombien Jarlinson Pantano, Trek-Segafredo compte deux autres coureurs qui sont prédestinés au classement général du Tour de Suisse.
Bauke Mollema a terminé le Tour national suisse à la deuxième place dès 2013. En 2016, Jarlinson Pantano a remporté – toujours sous les couleurs de l’IAM – l’ascension de la dernière étape du Tour de Suisse et a terminé le tour national à la quatrième place du classement général.
Le spécialiste belge des classiques Jasper Stuyven est déjà inscrit à l’épreuve de 2019. Il a conduit de manière très agressive et visible l’année dernière.

EAU – Team Emirates

L’équipe de course financée par les Émirats arabes unis a généreusement élargi son panel de pilotes pour la nouvelle saison. Avec Tom Bohli, un professionnel suisse fait désormais partie de l’équipe. Les deux Colombiens Sergio Henao et le double champion du monde sur piste en omium, Fernando Gaviria, sont également nouveaux. Ce Colombien de 24 ans est l’un des rares à pouvoir tenir la chandelle au champion du monde Peter Sagan dans les sprints.
Ils seront flanqués de l’ancien vainqueur de la Vuelta Fabio Aru, de l’Irlandais Daniel Martin et du spécialiste norvégien des classiques Alexander Kristoff.
Le pilote portugais Rui Costa est également resté fidèle à l’équipe. Dans les années 2012-2014, il a remporté la victoire au classement général du Tour de Suisse. La question de savoir s’il va recommencer au TdS est toujours ouverte à l’heure actuelle. Il reste à voir si Fabio Aru, qui vit à Lugano, fera plus qu’une simple visite en avion à ses collègues devant le bus de l’équipe cette année.
Sont déjà inscrits l’ancien vainqueur du Tour des Flandres et du Milan-Sanremo Alexander Kristoff et le double vainqueur du Tour de France de l’année dernière Fernando Gaviria.

Énergie directe

L’équipe de France, qui a débuté il y a encore quatre ans sous le nom de Europcar , en est déjà à sa 19e saison depuis sa fondation en 2000.
Comme ces deux dernières années, l’équipe française pro-continentale prendra le départ du Tour de Suisse avec une wildcard.
L’équipe française autour de son leader Lilian Calmejane va essayer de se trouver une étape avec des grimpeurs et des puncheurs sélectionnés et donnera certainement le ton au Tour de Suisse cette année.
La plus grande innovation pour la saison 2019 est l’arrivée de Niki Terpstra (anciennement Quickstep), vainqueur du Tour des Flandres 2017. Le Néerlandais prendra le départ du Tour de Suisse pour la dernière fois en 2014.
Avec son compatriote Pim Ligthart et l’Italien Niccolo Bonifazio, l’équipe de France a pu se renforcer pour la nouvelle saison.

Rallye cycliste du CHU

L’équipe américaine, dirigée par Circuit Sports, est sur la route depuis 2007, depuis la saison dernière avec le statut Pro Continental. L’équipe est parrainée par UnitedHealth Group, le plus grand fournisseur mondial dans le secteur des soins de santé.
La saison dernière, Colin Joyce a pu attirer l’attention sur lui et sur le Rallye UHC Cycling lors de l’Arctic Race of Norway avec une victoire d’étape et une troisième place au classement général. Avec Brandon McNulty, champion du monde junior de contre-la-montre de 2016, le Rallye UHC compte dans son équipe l’un des grands jeunes américains.
Nouveauté pour la saison 2019, les ambitieux Américains ont également un capitaine de route expérimenté dans leurs rangs à Svein Tuft (anciennement Mitchelton-Scott). Le Canadien a déjà porté le maglia rosadu Giro d’Italia (2014) et prendra le départ du Tour de Suisse en 2015.

Le cyclisme suisse

Une modification du règlement, décidée par l’UCI lors des Championnats du monde sur route à Innsbruck, le rend possible : une sélection de l’équipe nationale suisse prendra le départ du Tour de Suisse.
Ainsi, le Tour du pays devient une vitrine pour les athlètes prometteurs qui n’ont pas encore pris pied dans une équipe du Tour du monde. Les coureurs en herbe n’ont généralement la possibilité d’acquérir de l’expérience sur les circuits de première division que s’ils sont inscrits dans une équipe pro-continentale et reçoivent une carte de wild card.
On peut supposer que l’équipe suisse de cyclisme sera principalement composée de jeunes cyclistes d’élite sur route qui n’ont pas encore réussi à s’assurer une place dans le Beletage cyclisme. Un spécialiste de l’athlétisme et/ou du VTT sera peut-être également présent. L’entraîneur national sur route Danilo Hondo se réjouit du nouveau point fort du calendrier annuel : « Pour nous, il est extrêmement précieux de pouvoir offrir à nos jeunes athlètes la possibilité de participer à cette belle course au plus haut niveau ».

Derniers articles