Loading ...
Loading ...
Loading ...
27-05-2019

72 roues DT Swiss sur le Tour de Suisse

Le support de course neutre accompagne chaque étape du Tour de Suisse avec 3 voitures, chacune équipée de 3 vélos complets et de 18 roues.

Les trois conducteurs et les trois mécaniciens du support de course neutre transportent un vélo de course Trek complet pour chaque système de pédales classique sur le toit de la voiture. Les 72 roues DT Swiss au total couvrent une très large palette: des roues en carbone profondes (PRC 1400 SPLINE 65) aux roues en alu (PR 1400 DICUT 21) en passant par les roues en carbone plates (PRC 1400 SPLINE 35). Le support de course transporte également des roues arrière pour les trois principaux fabricants de composants, à chaque fois avec et sans disque de frein. De plus, différents freins à disque sont utilisés en fonction des équipes. Le support de course neutre transporte ainsi des roues avec des disques de frein de 140mm et de 160mm.
Le mécanicien dispose dans la voiture d’une liste claire pour chaque équipe. Cela permet de voir quels systèmes de pédales, de freins et de composants elles utilisent.

Le Tour de Suisse est disputé par 21 équipes, chacune accompagnée et soutenue par 2 voitures d’équipe pendant la course.
Alors pourquoi faut-il un support de course neutre en plus?

Une course par étapes comme le Tour de Suisse peut présenter des séquences de course très différentes.
Un groupe de tête se détache ainsi souvent juste après le départ. Quand l’avance sur la route dépasse 30 secondes, le commissaire de course affecte le support de course neutre au groupe de tête. Les voitures d’équipe sont uniquement autorisées quand l’avance par rapport au peloton dépasse une minute.

Pour les arrivées en montagne ou les étapes de montagne en général, le commissaire de course interdit souvent la présence de voitures d’équipe au niveau du groupe de tête afin d’éviter toute influence sur le déroulement de la course. Lors de la dernière ascension de l’étape, le support de course neutre se place généralement en tête de la course, directement derrière le commissaire.
De plus, le peloton se divise souvent en de nombreux petits sous-groupes lors des étapes de montagne exigeantes. De sorte qu’il n’est plus possible pour une équipe de s’occuper de tous ses cyclistes.

La fréquence à laquelle le support de course neutre est réellement utilisé dépend fortement du déroulement de la course et de la météo. Il y a beaucoup plus de pannes, de chutes et de crevaisons en cas de pluie.
Nous avons vécu des étapes du TdS où l’on utilisait 2 ou 3 roues et un vélo par jour, et des Tours de Suisse complets avec seulement une roue en 10 jours.

Après chaque étape, les choses se déroulent rapidement dans la zone d’arrivée et toutes les équipes partent. C’est pourquoi le support de course neutre emporte à l’hôtel la roue défectueuse qui a été remplacée et la nettoie. Le lendemain, avant le départ de l’étape suivante, la roue est échangée avec les mécaniciens devant le bus de l’équipe concernée. Bien entendu, les équipes restituent également les roues DT Swiss en parfait état.

Support de course lors du TdS Challenge
Le Tour de Suisse Challenge est à la fois un grand défi et une mission extrêmement passionnante pour le support de course neutre. Il y a toujours beaucoup de pannes car les participants ne prennent pas forcément le départ avec du matériel de qualité.
Lors du TdS Challenge, le support de course neutre place une voiture en tête de course et les deux autres à l’arrière afin d’apporter un soutien aux cyclistes. Et chacune des 3 voitures a de quoi faire.

share this page