Loading ...
Loading ...
Loading ...
16-06-2015

L'Australien Matthews prive Sagan d'un record, Dumoulin en jaune

L'Australien Michael Matthews (Orica) s'est imposé au sprint lors de la 4e étape du Tour de Suisse devant Peter Sagan. Le Néerlandais Tom Dumoulin reste leader à égalité de temps avec Sagan

Annoncée pour les sprinters, cette longue étape de transition entre les Grisons et la banlieue de Wil, n'a pas été de tout repos pour les "fusées" du peloton. La faute à une petite côte de 4e catégorie à escalader à trois reprises dans le final en boucle. Les Mark Cavendish, Arnaud Démare et Alexander Kristoff n'ont pas passé le cut. Il est vrai aussi que les leaders ont mené les trois ascensions à un rythme infernal. Sagan a pu s'accrocher sans trop de problèmes comme Matthews et l'Allemand John Degenkolb, qui a toutefois laissé beaucoup de forces dans l'aventure.

Dans la dernière montée à 21 km de l'arrivée, le Valaisan Jonathan Fumeaux (IAM) a tenté un démarrage mais sa tentative fut rapidement vouée à l'échec. Puis le Kazakh Andreï Lutsenko, un ancien champion du monde M23, a réalisé un petit numéro en prenant 30'' au groupe des favoris à 4 km de l'arrivée. Mais il dû rendre les armes dans les derniers faux-plats avant la ligne.

Un gros sens du sacrifice de Michael Albasini pour mettre fin aux dernières velléités a permis à son coéquipier Matthews de se retrouver en très bonne position à la flamme rouge, dans la roue de Sagan. L'Australien s'est montré le plus rapide et n'a pas permis au Slovaque d'enfiler le maillot jaune par le jeu des bonifications et d'égaler le record de victoires d'étape de Koblet et Kübler. Matthews a gagné cette saison sur Paris - Nice et le Tour d'Italie.

Si Dumoulin conserve le maillot jaune, c'est aussi qu'il a remporté un des trois sprints à bonifications (3'' à son bénéfice), alors que personne ne semblait concerné par ce sprint intermédiaire !

La 5e étape conduira les coureurs de Unterterzen au bord du Lac de Walenstadt à Sölden (Aut) au sommet de la route qui conduit au glacier du Rettenbachferner à 2669 m! Le tracé sera long de 237 km soit la plus grande distance depuis 20 ans. Sur le parcours, les coureurs devront escalader la Bielerhöhe (2036 m/110e km/hors-catégorie) et surtout la montée finale de 11 km et ses lacets à une moyenne de 11%.

Trouvez les résultats de la 4ème étape ici

share this page