Loading ...
Loading ...
Loading ...
02-03-2017

Le Tour de Suisse 2017 fera halte dans chaque région linguistique

Des sprints éblouissants, des opportunités d’échappées et une course contre-la-montre finale qui pourrait renverser le classement général - cette 81e édition du Tour de Suisse sera idéale pour les meilleurs coureurs du peloton. Par ailleurs, les étapes plus courtes et les passages répétés sur la ligne d’arrivée laissent présager de belles courses et un spectacle inoubliable. Une fête populaire de dix jours, avec le meilleur du cyclisme et d’autres divertissements.

Avec deux haltes de l’autre côté de la frontière, en Italie et en Autriche, ainsi que des arrivées d’étape dans toutes les régions linguistiques de Suisse, l’organisateur InfrontRingier nous présente un parcours 2017 équilibré. Le directeur sportif David Loosli a conçu en détail les neuf étapes, tout en réservant quelques surprises. «Le parcours de certaines étapes est volontairement tracé de manière à ce qu’on ne découvre qu’en direct si les sprinters peuvent rester dans la course.» Cette année encore, les cols légendaires offriront des paysages grandioses. L’organisation du Tour promet cependant de renforcer l’attrait des circuits plus courts qui auront lieu le premier et le dernier week-end. «Grâce à plusieurs passages sur la ligne d’arrivée, nous nous attendons à une cadence soutenue et à des batailles spectaculaires», confie David Loosli. «La course sera ainsi plus intéressante pour les spectateurs, qu’ils soient au bord de la piste ou devant leur télévision.»   

Le Tour de Suisse a remis quatre wildcards

A Cham, sur la ligne de départ, on retrouvera comme d’habitude les 18 équipes de la WorldTour, la plus haute catégorie au niveau planétaire. De plus, l’organisation du tour remet cette année également quatre wildcards. Si, comme en 2016, l’équipe Roompot-Nederlandse Loterij (RNL) ainsi que CCC Sprandi Polkowice (CCC), de Pologne, seront de la partie, on compte comme nouveaux participants l’équipe française Equipe Direct Energie (DEN) et la nouvelle équipe irlandaise Team Aqua Blue Sport (ABS).

Nouveau prix d’honneur «fou pédalant»

En hommage à Ferdy Kübler, décédé fin décembre 2016 à l’âge de 97 ans, l’organisation du tour remet un prix d’honneur. «Ferdy National» n’était pas seulement trois fois vainqueur du Tour de Suisse, il était aussi connu pour ses échappées folles, qui lui ont valu le surnom de «fou pédalant».

Ainsi, le coureur cycliste qui, pendant les étapes 2017, aura parcouru le plus de kilomètres dans une échappée sera récompensé à la fin du Tour de Suisse par le prix d’honneur de «fou pédalant». Il s’agit là d’un classement en continu sur tout le tour. Le cycliste en tête du classement du «fou pédalant» débutera la course du lendemain avec un numéro de départ portant un insigne spécial. 

Acheter le bracelet du Tour de Suisse pour encourager la relève

Les cyclistes professionnels suisses rendent le Tour de Suisse plus captivant. Ce n’est donc pas pour rien qu’InfrontRingier encourage activement la relève suisse et lance dès maintenant la vente d’un bracelet spécial Tour de Suisse. Le directeur général du Tour, Olivier Senn, nous confie: «Avec ce bracelet, nous saisissons l’opportunité exceptionnelle d’allier le sport professionnel au travail indispensable au sein de la relève».

Pour chaque bracelet de Fr. 5.– vendu, jusqu’à deux francs seront versés à la relève dans le domaine du cyclisme. L’organisation du Tour souhaite investir le montant restant dans le développement du Tour de Suisse. Numérotés, les bracelets sont en nombre limité. Des prix attrayants sont à gagner: il suffit de s’enregistrer en ligne avec le numéro gravé sur le bracelet. Plus d'info ici. Celui-ci est disponible sur le shop en ligne de Swiss Cycling, dans les vélo-clubs locaux, sur les lieux des étapes et dans certains magasins de cyclisme.

Les cyclistes amateurs se mêlent à nouveau aux professionnels

C’est la troisième fois déjà que les amateurs peuvent se mesurer aux professionnels, et ce sur trois étapes. Après le contre-la-montre individuel ouvert à tous – le «Cornèrcard Cancellara Challenge» qui aura lieu le samedi 10 juin – les amateurs pourront effectuer dimanche 11 juin un circuit sur le «Mémorial de Morgarten», tronçon original de la deuxième étape. Juste avant l’étape finale du Tour de Suisse, le «Cornèrcard City Circle» aura lieu le dimanche 18 juin à Schaffhouse. Vous pouvez vous inscrire pour les étapes individuelles ou pour l’ensemble du Challenge du Tour de Suisse en cliquant ici

Village du Tour de Suisse – Bike Expo – Kids World

Pendant le premier et le dernier week-end du Tour, les fans de cyclisme pourront comme toujours flâner dans les nombreuses attractions. Dans le Kids World, les petits pourront rencontrer la mascotte Tourli et profiter des différents parcs à thème comme le parcours d’obstacles et le Pump Track. Par ailleurs, différents exposants proposeront leurs tout nouveaux produits dans la Bike Expo et le village du Tour de Suisse. Des animations seront proposées en continu dans les stands et sur le Show Truck.   

La course

Vendredi 9 juin 2017: présentation des équipes

Les organisateurs se réjouissent de la grande fête populaire qui rassemblera petits et grands dans la région de Zoug pour la troisième année consécutive. Les 18 équipes de l’UCI WorldTour ainsi que les équipes possédant une wildcard seront présentées à Cham. Une retransmission en direct sur Internet sera également disponible. Les associations locales et les organisateurs se chargeront de la nourriture.

Samedi 10 juin 2017: 1re étape; CLM en prologue à Cham (ZG) (6,0 km, 45 m de dénivelé)

Le contre-la-montre en prologue, qui fait désormais partie de la tradition, aura lieu cette année à Cham (ZG), lieu de départ de la course. Le parcours sera plat, rapide et, selon David Loosli, «une cadence soutenue est garantie». Une question se pose toutefois: quel spécialiste déchaîné du contre-la-montre s’imposera après Fabian Cancellara?

Dimanche 11 juin 2017: 2e étape; circuit Cham – Cham (172,2 km, 2412 m de dénivelé)

Selon le slogan «go west», la deuxième étape conduira les cyclistes de Cham vers l’ouest, au-delà des frontières cantonales, dans les cantons d’Argovie et de Lucerne. Le plus haut point de l’étape sera atteint à Horben. Le tour les mènera quatre fois autour du point de vue argovien. David Loosli déclare: «Il n’est pas à exclure que certains sprinters se fassent distancer et qu’ils manquent la grande finale à Cham».

Lundi 12 juin 2017: 3e étape; Menziken (AG) – Berne (BE) (159,3 km, 1635 m de dénivelé)

La troisième étape de cette 81e édition du Tour de Suisse démarrera dans le canton d’Argovie. Après un premier tour de la ville de Menziken, le peloton repassera par son point de départ puis se dirigera vers l’Emmental. Il s’agit de l’étape parfaite pour une échappée ambitieuse, qui sera peut-être rattrapée peu avant Berne. «Tout est prêt pour une arrivée de sprint spectaculaire dans la Papiermühlestrasse à Berne», indique le directeur sportif.

Mardi 13 juin 2017: 4e étape; Berne – Villars-sur-Ollon (VD) (143,2 km, 2736 m de dénivelé)

Direction la Suisse Romande. Le départ de la quatrième étape aura lieu sur la Münsterplatz à Berne. Après une boucle à travers la vieille ville de Berne, le peloton se dirigera vers l’ouest. «Il s’agira de la première étape de montagne». Le parcours de David Loosli amènera les coureurs à traverser le canton de Fribourg. Le Col des Mosses marquera la première étape décisive des cyclistes et le passage vers le Chablais. Enfin, la montée de 11 km en direction de Villars-sur-Ollon (VD) sera idéale pour les grands spécialistes de la course en montagne.

Mercredi 14 juin 2017: 5e étape; Bex (VD) – Cevio (TI) (222 km, 2570 m de dénivelé)

Le Tour de Suisse fera ce jour-là une halte en Italie. Au départ de Bex (VD), les cyclistes se dirigeront vers Brigue puis vers le col du Simplon. Le col de 2005 mètres au-dessus du niveau de la mer se trouve encore sur le territoire suisse. Après avoir traversé la frontière, la cinquième étape se déroulera en Italie puis à nouveau en Suisse, à travers le Centovalli jusqu’à Avegno. Le cortège tournera vers le Vallemaggia, avec une arrivée prévue à Cevio. Malgré le passage du col du Simplon, une arrivée au sprint n’est pas à exclure.

Jeudi 15 juin 2017: 6e étape; Locarno (TI) – La Punt (GR) (166,7 km, 3950 m de dénivelé)

Cette année, l’étape reine conduira les sportifs du Tessin vers l’Engadine, où l’on parle romanche. Le départ aura lieu en plein cœur de la Piazza Grande, qui héberge en août le célèbre Festival du film. Le cycliste qui marquera cette journée en remportant la victoire de l’étape devrait se démarquer après la traversée du col de San Bernardino et dans la pente du col de l’Albula. «La descente rapide du col de l’Albula demandera un certain effort aux coureurs», selon David Loosli. «Le vainqueur de l’étape ne pourra crier victoire qu’en arrivant à La Punt.» 

Vendredi 16 juin 2017: 7e étape; Zernez (GR) – Sölden (A) (166,3 km, 2680 m de dénivelé)

Lors de la 7e étape, les cyclistes atteindront le sommet de cette 81e édition du Tour de Suisse à 2780 m d’altitude. Après le départ de Zernez, la route les conduira à travers la Basse-Engadine jusqu’au poste frontière de Martina puis vers Landeck à l’entrée de la vallée de l’Ötztal. Après avoir traversé Sölden, les cyclistes affronteront les 13 km de la route des glaciers. Pour cause de travaux sur le glacier de Rettenbach, la 7e étape se terminera 2,8 km plus loin et 110 m plus haut, au pied du glacier de Tiefenbach. «Les meilleurs grimpeurs du Tour de Suisse seront accueillis par une petite surprise», confie David Loosli. «Un tunnel de 1,7 km les attend sur le tout dernier tronçon.» 

Samedi 17 juin 2017: 8e étape; Schaffhouse – Schaffhouse (SH) (100 km, 1064 m de dénivelé)

Le départ et l’arrivée auront lieu au LIPO Park, récemment inauguré. L’étape de 100 km sur un circuit en ville de 12,5 km de long promet une cadence soutenue, une belle dynamique et un moment de pur plaisir. Comparé à d’autres étapes, ce tronçon plus court, avec huit passages sur la ligne d’arrivée, offrira au public de Schaffhouse et aux téléspectateurs un bon divertissement. «Voilà encore un élément qui permettra d’encourager le développement du Tour de Suisse et du cyclisme en général, et de les rendre plus captivants», selon David Loosli.

Dimanche 18 juin 2017: 9e étape; CLM individuel Schaffhouse (28,6 km, 398 m de dénivelé)

Sur un tronçon presque identique à celui de 2011, les candidats se battront pour la victoire finale: chaque seconde comptera. Le contre-la-montre pourrait totalement bouleverser le classement général. «C’est le scénario qui s’est produit en 2011», explique David Loosli. «A la fin du contre-la-montre à Schaffhouse, l’Américain Levi Leipheimer avait devancé l’Italien Damiano Cunego de quatre secondes et lui avait volé la première place.» La course démarrera dans la vieille ville de Schaffhouse et se terminera au LIPO Park.

Total: 1'164.30 km et 17'490 m de dénivelé.

GPM: 16 (5 x HC; 1 x 1. cat.; 2 x 2. cat.; 8 x 3. cat.)

Vous trouverez les détails des neuf étapes en cliquant ici.

Informations sur les médias:

Media Office Tour de Suisse, Jolanda van de Graaf (tél. +41 (0)79 222 07 69, media(at)tds.ch)

share this page