Loading ...
Loading ...
Loading ...
17-06-2018

Un triomphe complet pour BMC Racing Team

Final en apothéose pour l'équipe BMC: Stefan Küng a remporté le dernier contre-la-montre et Richie Porte s’est offert le classement général.

Après 9 km, Küng n’avait signé que le 5ème temps intermédiaire. Mais les quelques d'inquiétude suscitées par ce début en demi-teinte étaient injustifiées. L'ancien champion du monde de poursuite a forcé l’allure sur ce parcours technique pour s’imposer avec tout de même 19 secondes d’avance sur Kragh Andersen Sören (SUN/DEN), vainqueur de l'étape de Gommiswald.

«Nous avons réussi une très bonne semaine avec BMC. Nous sommes parvenus à atteindre nos objectifs à 100%. Et nous souhaitons la dédier à notre mécène et patron Andy Rihs décédé ce printemps» a expliqué le Thurgovien. Ce dernier avait déjà contribué à la victoire de son équipe dans le chrono par équipes avant de porter le maillot jaune de leader l’espace de 5 jours avant d’être détrôné par son coéquipier Richie Porte. Fait à relever, Stefan Küng a fêté son premier bouquet dans un contre-la-montre individuel depuis le début de sa carrière. Mais du haut de ses 25 ans, le pro alémanique peut encore se fixer d’autres objectifs tels que le record de l’heure et les JO 2020 à Tokyo.

Pour sa première participation au Tour de Suisse, Richie Porte a réussi à remporter le classement général sans victoire d'étape, à l'exception du triomphe de son équipe dans le chrono du premier jour. Toutefois l’Australien a brillé dans le final menant à Gommiswald, puis il a résisté avec brio jusqu'à Arosa après l’attaque du grimpeur colombien Nairo Quintana (MOV/ESP) à la sortie de Coire. Le Sud-Américain a dû céder sa deuxième place pour 10 secondes à Jakob Fuglsang (AST DEN) au terme du dernier contre-la-montre.

«Sans l’équipe, un tel succès n'aurait jamais été possible. Je dois remercier tous mes coéquipiers pour leur engagement sans faille en a faveur» a déclaré Richie Porte dont le seul souhait, dimanche soir à Bellinzone était de rentrer chez à Monaco pour rejoindre sa femme et son fils venu au monde voici trois semaines. «Je n’ai pu profiter que d’un jour en leur compagnie. Heureusement, maintenant il me reste une semaine en famille avant de peaufiner les détails en vue du Tour de France.» 

share this page