Loading ...
Loading ...
Loading ...
21-06-2019

Une démonstration de puissance signée Egan Bernal

Le leader du classement général du Tour de Suisse, Egan Bernal (COL/INS) a signé une victoire avec la manière au sommet du col du Gothard où se jugeait l’arrivée de la 7e étape, portant ainsi son avance à 41 secondes sur son premier dauphin Rohan Dennis (AUS/TBM).

Lors de l’ultime ascension de 13 km sur l'ancienne route du col qui mène à la Tremola, l'Ineos Express s'est chargé d’effectuer le ménage. Trois coéquipiers du maillot jaune ont maintenu un rythme d’enfer en faveur de leur leader. A 2700 mètres de la ligne, le jeune Colombien est ensuite passé lui-même à l'action et a écoeuré tous ses adversaires.

«J'avais dit à mes coéquipiers de donner le maximum. Ils ont parfaitement frempli leur contrat. Je leur dédie cette victoire d’étape. Sans leur engagement de tous les instants, ce triomphe n’aurait pas été possible», a déclaré Egan Bernal.

Le vainqueur Paris - Nice 2019 sait très bien qu’il perdra du temps face à Rohan Dennis, ce samedi, dans le contre-la-montre individuel de 19,2 km disputé à Obergoms. Toute la question est de savoir comment les deux professionnels auront digéré la plus longue étape du Tour de Suisse avec ses 216,6 km et surtout la dernière ascension.

Après un départ rapide puisque pas moins de 51,9 km avaient été parcourus lors de la première heure de course, une échappée de huit coureurs étaitparvenue à fausser compagnie au peloton. Avec Michael Albasini (MTS), le champion suisse Steve Morabito (GFC), Gino Mäder (TDD) et Mathias Frank (ALM), quatre Helvètes avaient trouvé place dans ce groupe. Au début de la Tremola, Frank a bien tenté de se venger de la défaite connue la veille en direction de Flumserberg. Las, le rêve du coureur d’AG2R-La Mondiale s'est terminé à 5 km de l'hospice du Saint-Gothard.

share this page