Reusser offre un premier triomphe à la Suisse
20. juin 2023

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Le Tour de Suisse féminin tient sa première gagnante suisse au classement général. Marlen Reusser a défendu son maillot de leader avec la manière lors d’une dernière étape animée et offensive. Le bilan final des Suissesses est impressionnant, avec trois des quatre maillots distinctifs qui sont tombés dans leur escarcelle. Le Tour de Suisse Women 2024 rendra visite à la Suisse romande durant deux jours.

La Tour de Suisse féminin a souri pour la première fois à une Suissesse. La gagnante du classement général, Marlen Reusser, s’attendait à une dernière étape mouvementée et elle a encore été mise à rude épreuve dans les 50 dernières bornes par ses concurrentes. « Katarzyna Niewiadoma nous a forcées à tout donner, mais j’ai eu la chance d’être parfaitement soutenue par Demi Vollering. Dans les 30 derniers kilomètres, il n’y avait plus qu’à me mettre en position et rouler à fond. Je n’arrive pas encore exactement à croire que ça a fonctionné », a déclaré Reusser. En plus de diverses médailles aux Mondiaux, la Bernoise a également remporté une médaille d’argent aux Jeux olympiques. Elle est aussi championne d’Europe en titre du contre-la-montre. « Je classe cette victoire parmi toutes les autres. Je ne peux pas encore dire où, mais c’est super beau ».

Un contexte passionnant avant la dernière étape

La situation avant l’étape finale du Tour de Suisse Women était prometteuse. La Suissesse Marlen Reusser (Team SD Worx) ne comptait en effet que neuf secondes d’avance sur sa coéquipière Demi Vollering et 18 secondes sur Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo). Mais d’autres coureuses pouvaient encore afficher de belles ambitions, puisque les treize premières du général se tenaient en moins de trois minutes. Et dès les premiers kilomètres des 100,8 km au programme, plusieurs coureuses ont tenté de mettre à profit le terrain vallonné pour attaquer. L’échappée du jour comptait neuf coureuses et l’écart a grimpé jusqu’à 3 minutes. Mais la course a été très instable, avec des coureuses distancées de la tête de la course et d’autres qui la rejoignaient.

Une course femme contre femme dans les derniers kilomètres

La course a connu un tournant majeur avec l’attaque de Katarzyna Niewiadoma (Canyon/SRAM Racing) à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée. Elle s’est rapidement forgé une avance de plus deux minutes, ce qui lui permettait de prendre virtuellement le maillot de leader des épaules de Reusser. Mais la Bernoise a réagi de manière impressionnante, en prenant les choses en main et en réduisant l’écart à 30 secondes à elle seule. De quoi s’assurer la victoire au général du Tour de Suisse Women (3e de l’étape du jour). La domination du Team SD Worx a été totale. Derrière Reusser, Demi Vollering a terminé 2e du général. Quant à leur coéquipière Niamh Fisher-Black, elle a roulé dans le sillage de Niewiadoma pour subtiliser la victoire d’étape à la Polonaise lors du sprint final. C’est la première grande victoire de la Néo-Zélandaise.

Reusser et Chabbey portent haut les couleurs de la Suisse

Ce Tour de Suisse féminin a été un immense succès pour le camp suisse. L’actuelle meilleure représentante helvétique Marlen Reusser a remporté sa boucle nationale avec la manière. Son tempérament offensif lui a permis de non seulement remporter le contre-la-montre de dimanche, mais aussi de s’imposer au classement aux points. Les prestations d’Elise Chabbey (Canyon/SRAM Racing) sont également à souligner, elle qui a manqué de peu la victoire d’étape le premier jour, mais s’est ensuite offert le maillot de meilleure grimpeuse tout en terminant 5e du général.

Première romande pour le Tour de Suisse Women en 2024

« Nous sommes très heureux d’être en mesure de dévoiler une ville étape de la prochaine édition alors même que l’épreuve se déroule en ce moment », a déclaré le Directeur du Tour Olivier Senn mardi matin lors de la conférence de presse du Tour de Suisse Women. Champagne a déjà accueilli une étape du Tour de Suisse masculin en 2016. L’an prochain, ce sera au tour des femmes de visiter la magnifique région autour du lac de Neuchâtel, qui accueillera l’arrivée de la 3e étape le lundi 17 juin avant le départ de la 4e étape de champagne le lendemain. Le comité d’organisation local pourra compter sur le soutien précieux de l’entreprise Roland, bien connue pour ses produits salés.

Derniers articles