Richard Carapaz, un grand vainqueur
13. juin 2021

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Avec Richard Carapaz, le grimpeur le plus fort a remporté le 84e Tour de Suisse. Le Sud-Américain s’est imposé avec 17 secondes d’avance sur Rigoberto Uran (COL). La dernière étape à Andermatt était la proie de Gino Mäder.

Dans la dernière partie de la montée de Tremola, Mäder a suivi Michael Woods (CAN) qui s’était enfui auparavant et l’a rattrapé dans la descente vers Hospenthal. Mäder a remporté le sprint aisément et sans sortir de la selle. « Bien sûr, je suis ravi. J’ai commencé la dernière section avec l’intention de bien faire. J’ai réussi », a déclaré le professionnel qui s’était déjà illustré lors de la 6e étape du Giro d’Italia.

Avec le succès de Mäder et les autres victoires d’étape de Stefan Küng (Frauenfeld) et Stefan Bissegger (Gstaad, également vainqueur du classement par points), ce n’était pas seulement un Tour de Suisse, mais aussi un Tour des Suisses. Les cyclistes professionnels suisses ont généralement agi de manière très agressive et ont ainsi été à la hauteur de la réputation du tour national du pays.

Gino Mäder, coureur suisse de Bahrain Victorious, réagit après la huitième et dernière étape, une course de 160 km avec départ et arrivée à Andermatt, lors de la 84e course cycliste du Tour de Suisse UCI ProTour, le dimanche 13 juin 2021. (KEYSTONE / Urs Flueeler)

Dans l’étape reine, Richard Carapaz, premier au classement général, a remporté son examen de maîtrise dans la Tremola. Le second, Rigoberto Uran, ainsi que Jakob Fuglsang ont attaqué. La réponse de Carapaz a suivi immédiatement. Il faut toutefois noter que le Sud-Américain disposait d’une équipe extrêmement solide. Par exemple, Edward Dunbar est resté à ses côtés sur le col du Gothard jusqu’à la ligne d’arrivée. Jusqu’à la moitié de l’ascension du Saint-Gothard, Pawel Siwakow et Rohan Dennis ont fourni un travail précieux à l’avant du groupe.

Carapaz a donné une première indication de l’éventuel vainqueur du classement général à l’arrivée en montagne à Loèche-les-Bains. Dans la 6e étape, le premier des deux circuits alpins, l’Equatorien contrôlait les adversaires. Il n’a montré qu’une légère faiblesse dans le contre-la-montre du col de l’Oberalp, ce qui a accru le suspens en vue de la dernière journée. Carapaz, premier du Giro en 2019, est un digne vainqueur au classement général de ce Tour de Suisse. Le Sud-Américain se battra pour la victoire finale à Paris sur le Tour de France avec ses coéquipiers Geraint Thomas et Richie Porte.

Recent posts