Un aller-retour passionnant et plein de superlatifs jusqu’à la fin
18. juin 2017

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Des spectateurs enthousiastes ont suivi la tournée nationale suisse des superlatifs de cette année. En outre, le temps splendide la plupart des jours de course, les étapes spectaculaires, les excellentes performances des coureurs suisses et l’échange ouvert de clichés pour le classement général n’ont pratiquement rien laissé à désirer.

Lors de la traditionnelle conférence de presse précédant le début de la phase finale à Schaffhouse, les organisateurs d’InfrontRingier ont tiré une conclusion très positive devant les médias réunis. Une fois de plus, les organisateurs de la tournée ont réussi à créer un cours qui a été passionnant jusqu’à la toute fin. « Nous avons fait beaucoup de choses bien cette année », a déclaré le PDG Olivier Senn. « Les nombreux partenaires et invités satisfaits nous montrent également que nous sommes sur la bonne voie pour inspirer encore plus la population ».

1 162 kilomètres et 17 490 mètres de dénivelé attendaient les 176 professionnels du cyclisme lors de la 81e édition du Tour de Suisse. Par une chaude chaleur estivale, environ 100 000 visiteurs ont profité du premier week-end de course à Cham. « Les nombreuses acclamations des fans le long de la piste de course jusqu’au prix de la montagne sur le Horben ont été écrasantes », a décrit Olivier Senn. Cham et l’OK local du HUB Zug ont prouvé de manière impressionnante lors du week-end de départ qu’un engagement de plusieurs années dans une région peut générer un grand enthousiasme pour le cyclisme et est durable. Un nombre extrêmement élevé de visiteurs a également été enregistré à d’autres points de départ et d’arrivée. Par exemple, le départ de Locarno a offert une toile de fond impressionnante.

Un tour de Suisse des superlatifs

La foule impressionnante des spectateurs lors du week-end de départ n’a pas été la seule à fournir du matériel pour les superlatifs : Déjà lors du contre-la-montre du prologue au départ du Tour de Suisse, l’Australien Rohan Dennis (BMC) avait atteint une moyenne horaire de 56,25 km/h, ce qui n’avait jamais été réalisé auparavant dans un contre-la-montre comparable. La montée au col de l’Albula jeudi dernier lors de l’étape royale de Locarno à La Punt a également été conquise plus rapidement pour la dernière fois en 2006.

Le champion du monde Peter Sagen a remporté ses victoires 14 et 15 au Tour de Suisse au sprint à Cevio (5e étape) et à Schaffhouse (8e étape), étendant ainsi son record de victoires d’étapes. En outre, la septième étape a conduit au glacier de Tiefenbach, au-dessus de Sölden, à une altitude de 2 780 mètres au-dessus du niveau de la mer, une altitude inégalée sur le Tour de Suisse. Lors de cette même septième étape, pour la première fois dans l’histoire du cyclisme, les coureurs ont traversé un tunnel de 1,7 km de long peu avant l’arrivée, qui s’est terminée au pied du glacier de Tiefenbach. Cette extraordinaire arrivée en montagne restera certainement dans la mémoire de certains coureurs.

Couverture étendue à la télévision et dans d’autres médias

Le reportage en direct sur la chaîne germanophone de la SSR, qui a été élargie pour cette année, a contribué à une perception sensiblement plus élevée du Tour de Suisse. « Nous avons toujours offert un coup de main pour faire entrer les Radstars dans le studio de la SRF en temps voulu, » explique Olivier Senn. Ainsi, le public a reçu des informations de première main en peu de temps. « Ce serait bien que la SSR poursuive ce format attrayant en direct. »

En 2017, l’intérêt des médias internationaux et des chaînes de télévision s’est également accru. En outre, les évaluations de l’observation des médias montrent que les reportages imprimés et en ligne ont augmenté de manière significative cette année. Enfin, les médias sociaux du Tour de Suisse sont désormais bien établis dans le milieu cycliste et sont largement utilisés.

Aucun incident majeur

Aucun incident majeur n’a été enregistré par l’organisation jusqu’au dimanche 18.6 à midi. Partout où quelque chose s’est produit, nous avons réagi rapidement et avec professionnalisme et avons fourni une aide immédiate. La coopération avec les comités d’organisation locaux a également très bien fonctionné cette année.

Date d’exécution 2018

La date du Tour de Suisse 2018 n’a pas encore été fixée. L’UCI a actuellement une demande de report anticipé en cours. InfrontRingier attend une réponse d’ici le 22 juin 2017 et communiquera la date de l’événement par la suite. Pour l’édition 2018, les lieux d’étape suivants ont déjà été déterminés par ordre alphabétique : Arosa, Frauenfeld, Gansingen, Gommiswald, Leukerbad et – tout nouveau – Oberstammheim. Frauenfeld accueillera le week-end de départ. Les lieux des étapes suivantes seront communiqués étape par étape après la signature du contrat et le parcours concret sera présenté vers la fin février 2018.

La Direction du Tour tient à remercier tous ceux qui ont contribué au succès du Tour de Suisse et se réjouit de la 82e édition du Tour national suisse en 2018.

Informations pour les médias :

Bureau des médias Tour de Suisse : Jolanda van de Graaf (Tél. +41 (0)79 222 07 69, media(at)tds.ch)

Derniers articles