Un nouveau touche-à-tout appelé KODIAQ mélange le Tour de Suisse
20. avril 2017

Countdown

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Du 10 au 19 juin, le premier grand SUV de ŜKODA sera au départ du Tour de Suisse.

KODIAQ est la dernière portée de notre co-partenaire officiel de longue date ŜKODA. Le nom du modèle vient de l’ours brun qui vit sur l’île d’Alaska du même nom. Le spacieux véhicule polyvalent est le premier grand Sports Utility Vehicle (SUV) du constructeur automobile tchèque. Avec jusqu’à sept sièges et le plus grand coffre de sa catégorie, il offre beaucoup d’espace de rangement pour les familles. Même le transport des vélos à l’intérieur du véhicule ne pose pas de problème avec cette taille. La voiture mesure environ 168 cm de haut et 4,70 mètres de long. KODIAQ est disponible en Suisse depuis mars 2017 et connaît une forte demande.

KODIAQ dans la rubrique publicité et pour les informations sur les courses

Lors du Tour de Suisse en juin, le KODIAQ sera la voiture de départ et de clôture de la colonne publicitaire. La colonne publicitaire comprend environ 50 véhicules des partenaires officiels. Une heure avant la course, la caravane publicitaire traverse la piste de course et s’arrête de temps en temps pour distribuer des cadeaux publicitaires populaires à partir des véhicules. Les spectateurs au bord de la route ont ainsi suffisamment de temps pour regarder de plus près le dernier modèle de ŜKODA. En outre, plusieurs KODIAQ seront utilisés comme véhicules d’information sur la course, fournissant au public des informations actualisées sur la course via des haut-parleurs.

ŜKODA L’OCTAVIE SUPERBONDE au niveau des courses

Mais au plus fort de la course cycliste, on utilise comme d’habitude les modèles SUPERB et OCTAVIA, qui ont fait leurs preuves sur ŜKODA. Il y a une raison à cela : le règlement de l’UCI n’autorise pas les véhicules de plus de 160 cm au niveau de la course. L’accent est mis sur la clarté et la sécurité des pilotes de course. Ils doivent être en mesure de surveiller les véhicules d’escorte à tout moment.

Si la vue sur les voitures ne devrait pas être un problème pour le grand coureur de Lucerne BMC Michael Schär (196 cm) ou le professionnel de Chamer Trek Gregory Rast (186 cm), la règle est parfaitement logique pour les petits professionnels du cyclisme. Entre autres pour le Colombien Esteban Chaves (Orica-Scott), qui ne mesure que 160 cm. Miguel Angel Lopez (Astana), vainqueur du classement général de l’année dernière, et Darwin Atapuma (Émirats arabes unis), vainqueur de la cinquième étape avec arrivée en montagne à Carì, ne sont eux aussi que quelques centimètres plus grands.

Pour plus d’informations sur ŜKODA KODIAQ est disponible ici.

Derniers articles